Parmahansa Yogananda

Parmahansa Yogananda

Paramahansa Yogananda  1893 -1952

Mukunda Mal Ghosh naquit en Inde à Gorakhpur, dans une famille aisée. Son père et sa mère étaient disciples du révéré maître de Kriya Yoga Lahiri Mahasaya.

Durant son adolescence, il parcourt le pays à la recherche de vrais initiés, et, en 1910, à l’âge de 17 ans, il fait la rencontre déterminante du swami Sri Yukteswar Giri. Il termine en 1915 ses études à l’université de Calcutta, et intègre l’Ordre des swamis sous le nom de Yogananda, qui signifie Bonheur grâce à l’Union divine (Nanda-Yoga ).

Il fonde en 1917 une école dans le palais d’été de Ranchi mis à sa disposition par le maharajah de Kasimbasar. En 1920, au cours d’une méditation, une vision l’invite à se rendre immédiatement à Calcutta, où, dès son arrivée, il est désigné comme représentant de l’Inde pour un congrès interreligieux qui s’ouvre à Boston. Il a reçu avant son départ la visite du mythique Mahavatar Babaji. Celui-ci ci lui révèle qu’il a, il y a fort longtemps, lors d’une Kumbha Mela, annoncé à Sri Yukteswar qu’il lui enverrait un jour le jeune Yogananda pour le  former à sa mission : faire connaître en Occident et y développer le Kriya Yoga.

Il est accueilli à Boston avec beaucoup d’enthousiasme, et il y fonde en 1920 la Self Réalisation Fellowship. Il prodigue ensuite en public son enseignement sur toute la côte Est des États-Unis et poursuit en1924 par une tournée de conférences sur l’ensemble du territoire américain. Il établit en 1925 le siège de son organisation à Los Angeles, au sommet du mont Washington. Il a désormais de nombreux disciples, et durant les trente années passées sur le continent américain, il aura initié au Kriya Yoga quelque cent mille personnes.

Il revient en Inde en 1935 pour revoir une dernière fois son maître Sri Yukteswar, qui quitte ce monde le 9 mars 1936.Il rencontre le Mahatma Gandhi, et s’assure de la pérennité de la Yogoda Satsanga Society of India, qui compte aujourd’hui à travers toute l’Inde un grand nombre d’écoles, ashrams, centres de méditation et œuvres de bienfaisance. Fin 1936, Yogananda revient en Amérique, qu’il ne quittera plus désormais.

À partir de 1930, il s’est essentiellement consacré à l’écriture. En particulier la rédaction de son ouvrage principal, l’Autobiographie d’un Yogi,paru en 1946 et enrichi au fil des éditions. Il a également écrit entre autres des commentaires sur la Bhagavad Gita,et sur l’enseignement de Jésus-Christ dans les quatre évangiles.

Le 7 mars 1952 ,il entre en Mahasamadhi, l’état dans lequel on quitte son corps en toute conscience. Il est à noter que vingt jours après son décès, son corps ne présentait aucun signe d’altération physique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *